LES DERNIERS JOURS DE ROMY SCHNEIDER

yolanda August 10, 2016 0
LES DERNIERS JOURS DE ROMY SCHNEIDER

“Un jour, j’amerais être une mémé, vivre à la campagne avec ma fille, mes fruits et mes arbres … et vivre.” C’est ainsi que l’actrice Romy Schneider décrivait son avenir à un journaliste. Mais le destin en décida autrement. Le 29 mai 1982, son corps fut retrouvé sans vie dans son appartement de Paris. Elle n’avait que 43 ans.

Romy Schneider projetait l’image d’une star triomphante dont la carrière avait été couronnée de deux Césars en cinq ans, mais sa vie personnelle était une suite de déceptions et tragédies. En 1979, son ex-mari Harry Meyen, père de son fils David, se suicida à Hambourg. Deux ans plus tard, son fils David, âgé de 14 ans, mourut tragiquement en escaladant le portail de sa maison: son pied glissa et la pointe de la grille s’enfonça dans son abdomen, lui perforant l’artère fémorale. “J’ai enterré le père. J’ai enterré le fils. Je ne les ai jamais quittés ni l’un ni l’autre et moi non plus ils ne m’ont jamais quittée”, dira-t-elle plus tard.

Le dernier film de Romy Schneider, “La passante du Sans-Souci”, avait une importance particulière pour elle. C’était la première fois qu’elle était à l’origine d’un projet. Elle contacta la producteur Raymond Danon et lui proposa de faire un film basé sur le roman de Joseph Kessel. Elle aimait le fait qu’une femme s’attaqua aux nazis. Romy Schneider détestait qu’on l’appelle l’allemande. Elle était autrichienne. Elle était née à Vienne en 1938, l’année de l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne.

 

LES DERNIERS JOURS DE ROMY SCHNEIDER
Un documentaire français en deux parties

Partie 1

Partie 2

Comments are closed.